Aller au contenu

Rubrique Règles poker

  • Poker Gratuit

7
Oct

Les principes du bluff au poker

Le bluff consiste à faire « coucher » ses adversaires surtout quand ceux-ci ont une main plus forte que la vôtre. Ainsi, quand vous devez relancer avec une main sans aucune valeur, mais qui présente de fortes probabilités d’amélioration, vous appliquez le semi-bluff. Par contre, lorsque votre main est extrêmement faible et qu’aucune possibilité d’amélioration ne peut être prévue, dans ce cas, vous devez appliquer le bluff total.

Comment bluffer ?

D’abord, sachez qu’il est inutile de bluffer plus d’une fois, car vos adversaires finiront par comprendre vos moindres gestes. Même s’ils ont l’air de jouer très serrés, ils pourront douter que vous n’ayez pas à chaque partie une main forte. Pour cela, évitez de toujours bluffer les mêmes joueurs et ne tentez pas à chaque fois de remporter les petits pots. Profitez de certaines occasions pour faire croire à vos concurrents que vous n’êtes pas un as du poker et réservez vos futurs bluffs sur des gros pots plus crédibles. Lorsque vous jouez, essayez toujours de vous comporter comme si vous aviez de bonnes cartes. Vos adversaires sont si attentifs qu’au moindre geste inhabituel de votre part, ils pourront découvrir la supercherie. Enfin, ne bluffez jamais que si le pot en vaut vraiment la peine. Les joueurs professionnels choisissent souvent une relance des 2/3 du pot qu’il suffit de bluffer une fois sur deux pour que le bluff soit vraiment rentable.

A quel moment bluffer ?

D’abord, comme vous devez surement le savoir, au poker la position est déterminante. Ainsi, si personne n’a relancé avant le flop et que juste quelques joueurs entament le coup, vous êtes libre de voler les blinds si vous êtes le dernier à prendre la main. Quant aux autres joueurs qui sont assis sur de mauvaises places, ils risquent de ne caler qu’avec tout simplement un jeu solide. Dans la plupart des cas, ils sont amenés à se coucher et bien sûr, vous gagnerez directement la partie. Dans un tournoi, de tels actes sont souvent nécessaires pour sortir gagnant.

Au flop, il est déconseillé d’appliquer le bluff total, car une fois que vous êtes callé, vous pouvez être sûr que vous perdrez le coup. De plus, il suffit d’une paire, d’un overcards, d’un tirage ou de beaucoup d’autres situations pour que l’adversaire suscite un call. Votre bluff aura des faibles chances de réussite.

A la river, il est recommandé d’utiliser le bluff total plutôt que le semi-bluff. Si votre jeu est exécrable, il vous faut relancer pour remporter le coup. Par ailleurs si vous êtes sur-relancé après votre relance, vous savez ce qui vous attend et vous pouvez coucher facilement. Par contre, si votre jeu est moyen, sans rien faire, vous avez quelques chances de gagner le coup. Si vous êtes callé en relançant une nouvelle fois, vous risquerez de tout perdre.

22
Juil

Apprendre le poker : quand le kicker ne compte pas

Question de Anne-lise du 78, reçue par mail :

Alors voilà, hier soir, j’ai joué au poker sur partypoker.fr, nous étions 2 joueurs, j’avais As-6 et l’autre joueur avait As-5.

Au flop tombe  : 8 – As – Dame
Au turn : 4 
A la river : 9

Les gains ont été partagés en deux alors qu’il me semble que dans cette configuration, c’est la carte la plus haute qui l’emporte, mon 6 donc.
Apparement ce n’est pas le cas, pouvez-vous m’éclairer ?

Notre réponse

Au poker texas holdem c’est la meilleure combinaison de 5 cartes sur les 7 (les 2 que vous avez en main plus les 5 cartes du tableau) qui gagne, dans votre cas la meilleure combinaison est la même pour chaque  joueur :

Vous : 8, As, Dame, 9, As
L’autre joueur : 8, As, Dame, 9, As

Le 6 et le 5 ne change rien. Autrement dit, la « sixième » carte ne compte pas.

29
Oct

Règles du Stud Poker

Règles stud poker

Au Stud poker le joueur joue contre le donneur uniquement.

A la fin du jeu le donneur et le joueur comparent leurs mains de 5 cartes. donc vous aurez compris que le but est de battre le donneur (la banque).

Le Stud peut se jouer avec une main de 5 cartes ou des 7 cartes tout dépend des casions ou cercles, mais en France le plus souvent les mains sont composées de 5 cartes.

Tout comme le blackjack, vous pouvez jouer seul contre la banque ou à plusieurs sur d’autres tableaux, avec la particularité, que dans ce jeu vous ne pouvez possédez qu’un tableau et vous ne pouvez « normalement , ni communiquer avec votre voisin, ni voir son jeu ».
Donc le commencement tout comme au blacjack, nous misons avant la distribution des cartes sur la case « Ante » compris dans le minimum et le maximum autorisé par la table.
Le donneur distribue une carte pour chaque main, face cachée, à partir de sa gauche et suivant le sens des aiguilles d’une montre. A l’issue de ce prier tour, il se donne une carte. Il effectue 4 autres tours, toujours dans le même ordre, en distribuant une carte à chaque main et une à lui même.

Les cartes sont dans tous les cas, distribuées figure cachée sauf la 5ème carte du croupier qui est exposée figure visible. La valeur des cartes restent la même que pour un poker fermé par exemple.

C’est seulement, à l’issue de la donne que les joueurs prennent connaissance de leur main et décident de renoncer ou de relancer, aprés avoir établie leur hauteur de jeu. En cas de renonce le joueur annonce « passe ». En cas de relance, le joueur place le double de sa mise initiale dans la case marqué « relance » et pose ses cartes.

Une fois la relance faite, le croupier expose son jeu de 5 cartes visible pour les joueurs.

Si la main du croupier ne dispose d’un minimum de AS-ROI dans la main, il annonce « pas de jeux » et rembouse la mise initiale du joueur.

Dans le cas contraire, si le croupier posséde AS-ROI ou mieux, vous aurez compris que le meilleur jeu l’emporte face au croupier. Si le croupier vous bat en hauteur de jeu, il annouce « la banque gagne », mais si vous gagnez contre le croupier voici le tableau des gains :

Paire 1 : 1

2 Paires 2 :1

Brelan 3 : 1

Suite 4 : 1

Flush 5 : 1

Full 7 : 1

Carré 20 : 1

Straight Flush 50 : 1

Royale Flush 100 : 1

9
Oct

Valeur des mains au poker

Mains au Poker

Connaitre les mains au poker est vraiment la base pour pouvoir jouer au poker correctement, je vous propose ci-dessous la liste des différentes mains au poker.

Au poker, la main la plus forte est la quinte flush royale, suivie ensuite de la quinte flush, puis viennent le carré, le full, la couleur, la quinte, le brelan, la double paire, la paire et pour finir la carte isolée.

  • Quinte Royale (Royal Flush) ou Suite couleur royale :

    As, Roi, Dame, Valet et Dix, de la même famille (pique, coeur, carreau, trèfle)
  • Quinte Flush (Straight Flush) :

    Neuf, Dix, Valet, Dame, Roi (la meilleure) à As, Deux, Trois, Quatre, Cinq (la moins bonne), de la même famille
  • Carré (4 of a kind) :

    Quatre cartes de même valeur
  • Full (Full House) :

    Un brelan et une paire. Par exemple : Dame, Dame, Dame, As, As
  • Couleur (Flush) :

    Cinq cartes d’une même famille
  • Quinte (Straight) :

    Cinq cartes consécutives, toutes familles confondues. Par exemple : Quatre, Cinq, Six, Sept, Huit
  • Brelan (3 of a kind) :

    Trois cartes de même valeur
  • Deux paires (Two pairs) :

    Par exemple As, As, Roi, Roi
  • Une paire (A pair) :

    Deux cartes de même valeur
  • Carte isolée (High card) :

    En l’absence d’une combinaison ci-dessus, la main revient à la carte la plus haute
8
Oct

Règles d’une partie de poker

regles poker

Bouton et Blinds

  • Le bouton (the button)
    Dans le Texas Hold’em, “le bouton” indique le joueur qui a le rôle du donneur pour la main actuelle.
  • Petite Blind (small blind)
    Avant que la distribution ne commence, le joueur à gauche du bouton Donneur paie la “petite Blind” sans avoir regardé les cartes de cette main, c’est-à-dire une petite mise. Les mises se font dans le sens des aiguilles d’une montre
  • Grande Blind (big blind)
    Le joueur à gauche de la petite Blind paie la “grande Blind”, cette mise étant le double de la petite Blind Ces mises doivent se faire sans regarder les cartes. Cela rendra chaque main intéressante à jouer si vous avez des cartes décentes. Maintenant deux cartes sont distribuées à chaque joueur, ce sont les cartes du “Pot”.

Pre-Flop

  • Chaque joueur a l’option de jouer sa main en suivant ou en relançant la grande Blind après avoir vu la valeur de ses deux premières cartes.
  • La relance de la grande Blind se fera avec au moins la valeur d’une mise de grosse blind.
  • Les actions courantes dans le Texas Hold’em sont Miser, Suivre ou Relancer. Ces actions déterminent toujours les possibilités du joueur suivant.
  • Quand il n’y a pas de mise, les options du joueur sont Parole, Miser ou Se coucher.
  • Lorsqu’une mise est faite, les options sont Suivre, Relancer ou Se coucher.
  • Chaque joueur de poker a toujours l’option de Se coucher.
  • Suivre signifie parier le même montant que le joueur précédent.
  • Relancer signifie parier le montant déjà misé puis augmenter cette mise en doublant au moins doubler le montant précédent.

Flop

  • Le “Flop” sont les trois cartes non cachées posées sur la table. Elles sont aussi appelées cartes du tableau.
  • Les cartes du Pot sont les 2 cartes distribuées à chaque joueur au début de chaque tour.
  • Tous les joueurs doivent combiner ces deux cartes (cartes faces cachées) avec trois cartes du tableau pour obtenir la meilleure combinaison de poker possible.
  • C’est à chaque joueur de décider s’il pense avoir une meilleure main que celle des autres joueurs de la table.
  • Les mises commencent avec le joueur situé directement à gauche de la grande Blind.
  • Les actions de miser, de suivre, de relancer et de se coucher continuent jusqu’à ce que les seuls joueurs restants sont ceux qui veulent mettre le même montant que celui misé (le pot) ou lorsque tous les joueurs sauf un se sont couchés.
  • Les tournois peuvent varier quant aux prix à remporter, et les mises dans les parties jouées avec du cash peuvent varier quant au montant.

Turn et River

  • La turn (THE TURN)
    Lorsque les paris sont terminés, la quatrième carte “the turn” est distribuée sur la table.
    Les paris reprennent et commencent avec le joueur situé directement à gauche du bouton du Donneur.
  • La rivière (THE RIVER)
    Lorsque les paris sont terminés pour le tour de la ‘Turn”, la carte “Rivière” est distribuée. De nouveau, cette carte sera placée non cachée sur la table. La Rivière est la cinquième et dernière carte du tableau dans le Texan Hold’em. Les paris commencent avec le joueur situé directement à gauche du bouton du Donneur. Un tour de mises suit. C’est la même action de parier que celle qui a lieu après le turn.

Showdown

  • A la fin du dernier tour de mises, et s’il reste plus d’un joueur de poker, le dernier à miser ou à relancer dévoile ses cartes en premier.
  • Si aucune mise n’a été faite au dernier tour, le joueur directement à côté du bouton, dans le sens des aiguilles d’une montre, dévoile ses cartes en premier.
  • Deux cartes combinées avec trois ou quatre cartes de la board ou tableau forment une main. Le joueur ayant la meilleure main à cinq cartes gagne le pot.
  • Le pot de poker peut également être divisé entre les gagnants en cas d’égalité, cela est appelé un pot partagé.
  • Dans Texas Hold’em, les couleur des cartes sont Carreau, Cœur, Pique et Trèfle, et elles ont toutes la même valeur.
  • Une fois le montant du pot payé à un joueur, une nouvelle partie est prête à commencer.
  • Le bouton du donneur passe au joueur suivant, dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • De nouvelles cartes sont distribuées aux joueurs qui continuent à participer au jeu.